Depuis que j’accompagne des managers (directeurs ou non), je me suis rendu compte que ceux-ci avaient parfois besoin de méthodes pour débloquer certaines situations sur leur projet ou simplement obtenir quelques pistes et outils pour avancer plus vite et plus sereinement.

Je propose donc un accompagnement technique sous la forme d’interventions courtes à intervalle régulier et à distance. Cela minimise le temps consacré par la personne coachée tout en maximisant sa montée en compétence. Elle est directement accompagnée et formée sur son projet et ses problématiques.
Les séances de coaching sont généralement décomposées en demi-journées.

Déroulement d’une séance type (durée : entre 3H30 et 4H):

  • Point d’avancement depuis le dernier échange et analyse de ce qui a bien fonctionné, des difficultés rencontrées, … (~20 min)
  • Identification des points à détailler durant la séance. (~10 min)
  • Durant l’entretien, l’écran est partagé pour montrer des documents, des exemples, … L’élaboration de certains livrables peut être initiée durant l’échange et terminée ultérieurement par la personne coachée… (~3H)
  • A la fin de l’échange, on réalise (~15 min) :
    • une synthèse de l’entretien,
    • un plan d’actions à mener avant le prochain entretien.
  • La fréquence des entretiens est généralement de 2 à 3 semaines au début de l’accompagnement puis les intervalles peuvent être plus espacés.

Quelques exemples de ​missions réalisées…

Coaching d’un directeur de projet

Suite à la revente d’une filiale, une cinquantaine de sites dans le monde devait être connectée sur le réseau informatique de l’acquéreur. La volumétrie était importante : 4 500 utilisateurs, 400 serveurs et plus de 3 000 PC. La mission consistait à accompagner le directeur de projet sur les aspects méthode et coordination de cette migration.

Nous avons défini ensemble :

  • la façon d’organiser le projet (plan de management de projet),
  • un séminaire d’équipe pour créer la cohésion et monter en compétence ses membres sur la gestion de risques,
  • un tableau de bord de suivi pour communiquer sur l’avancement du déploiement des sites,
  • une mesure d’avancement à partir de la valeur acquise (indicateur de suivi homogène quelque soit le site),
  • une méthode hybride d’organisation mêlant cycle classique type waterfall et méthode agile,
  • la méthode de la chaine critique permettant d’éviter les retards.
  • un plan de gestion des approvisionnements en prestation de services, en mettant en place des contrats basés sur leur performance.

 

​Ce projet était à réaliser dans un délai très contraint. La mise en place d’une méthode hybride a permis de terminer avec 3 semaines d’avance. Les différents types de contrat définis sur ce projet ont permis de réaliser une économie de presque 300 000€ (~37% de gain). La personne coachée est montée en compétence sur ses pratiques de gestion de projets complexes​ et sur sa capacité d’entrainement des différents acteurs internationaux.

Coaching d’un responsable de portefeuille de projets

La DSI d’une PME avait environ une centaine de projets dans son portefeuille de projets mais ne disposait pas des ressources nécessaires pour les réaliser. Les projets prenaient du retard et la qualité des livraisons diminuait.

Dans un premier temps, nous avons clarifié les critères permettant de distinguer un projet d’une simple idée de projet. Nous avons introduit la notion d’étude de cadrage pour définir de véritables projets candidats.

Dans un second temps, nous avons défini et mis en place le processus de gestion de portefeuille de projets permettant de sélectionner les projets à exécuter (passage du projet candidat à projet actif). Cela s’est accompagné par la mise en place d’un comité de suivi de portefeuille et par la définition de critères de sélection et d’alignement à la stratégie de l’entreprise.

Ensuite, nous avons travaillé plus spécifiquement sur le processus de gestion des ressources en identifiant les conséquences sur les pratiques de management de projet et notamment sur la planification.

Les résultats obtenus ont été :

  • Diminution du nombre de projets en cours mais annuellement, plus de projets finalisés dans les temps et avec le niveau de qualité attendue,
  • Une meilleure qualité de vie au travail pour les équipes car moins de stress au quotidien,
  • Des réunions régulières entre la DSI et les départements métiers favorisant de meilleurs échanges et une compréhension commune des contraintes de chacun.
Besoin de plus d'informations ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter